Exploitation Sexuelle

Enjeux

AOcVF considère que toutes les formes d’exploitation sexuelle, comprenant la prostitution, le trafic d’êtres humains à des fins sexuelles, les bars de danseuses, la pornographie et le tourisme sexuel, constituent de la violence faite aux femmes et sont causées par les inégalités entre les hommes et les femmes, le sexisme et d’autres formes de discrimination, comme le racisme, ou de vulnérabilité, comme la pauvreté.

En ce qui concerne la prostitution spécifiquement, AOcVF milite pour son abolition et est en faveur de la décriminalisation des femmes dans la prostitution et de la criminalisation des clients et des proxénètes. AOcVF milite également pour que des mesures sociales soient prises pour aider les femmes à sortir de la prostitution et pour éviter qu’elles y entrent, par la mise en place notamment de stratégies de lutte contre la pauvreté et de programmes d’éducation et de sensibilisation pour permettre un changement social.

Le positionnement d’AOcVF sur l’exploitation sexuelle et sur la prostitution en particulier ne nous empêche pas de respecter les principes de l’intervention féministe, qui visent à accompagner les femmes dans leur cheminement à leur rythme et en respectant leurs choix, sans chercher à leur imposer une décision. Ainsi, les femmes qui considèrent qu’elles sont dans la prostitution par choix ont droit au respect et à l’accompagnement nécessaire pour répondre aux besoins qu’elles auront identifiés.

infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour vous tenir au courant de nos actualités et événements.